Skip to content

Nature in the middle of nowhere!

[wpms_breadcrumb reverse=”0″]

MAROANTSETRA,

For lovers of the natural environment and biodiversity, Maroantsetra is the ideal destination to connect with nature. It is located in the North East of Madagascar in the province of Tamatave (Toamasina in Malagasy). The city is popular thanks to its clove and vanilla cultivation.

vanilla

Pendant le royaume de Radama I, ce village, qui se situe dans la baie d’ANTONGIL, a été envié par les guerriers NDAVAKA. Pour empêcher cette prise en force par les Betsimisaraka, le roi Radama I a mis en place une stratégie qui était de planter plusieurs sagaies pour terrifier l’adversaire. En voyant ses sagaies, les envahisseurs n’ont pas pu arriver à leur fin.

Le nom de Maroantsetra est l’association de “Maro” qui signifie « plusieurs » et de “Antsetra” qui signifie « sagaie ».

la baie d'ANTONGIL

MAROANTSETRA, compte plus de

0
habitants.
Whale icon

Maroantsetra

est aussi appelée « capitale de la baleine ». C’est un lieu privilégié des baleines à bosse qui viennent donner naissance puis donner la première éducation à leurs baleineaux dans la baie.

flora and fauna

Maroantsetra

est au cœur des plus grandes réserves de la flores et de la faunes endémiques de Madagascar encadrée à l’Est par la plus grande des aires protégées de l’île, le parc national de MASOALA de plus de 2350 km2, à l’Ouest par le parc naturel de MAKIRA de 3720 km2 et à sa porte, par la réserve de RADONBRO de plus de 3000 hectares.

Celles-ci abritent certains des derniers grands ensembles de forêts tropicales humides primaires de Madagascar. De basse et de moyenne altitude, ces forêts comptent parmi les plus diversifiées de l’île et sont en partie protégées à l’intérieur du Parc national de MASOALA et de l’aire de conservation de MAKIRA.

Elle abrite une faune et une flore exceptionnelles : 7 espèces de lémuriens (lémurs à front blanc, aye-ayes, cheirogales, avahis laineux, microcèbes, phaners à fourche, hapalémurs occidentales), des fossas, des tenrecs, des mangoustes rayées, des boas de Madagascar, des caméléons, des uroplates, des grenouille dendrobates, des couas, des râles de Madagascar, des rolliers, des ibis huppés, …

Cette forêt abritait également encore il y a quelques années le vari roux et propithèque soyeux.

Nosy MANGABE

Our vanillas come from the villages and lands bordering the FARANKARAINA forest which has become the RADONBRO park and has been reserved since a government decision in 1999.

La forêt de FARANKARAINA devenu le parc de RADONBRO et réserve à proximité de laquelle proviennent nos gousses de vanille.

Maroantsetra Cards
Maroantsetra Cards

Maroantsetra est au cœur de plusieurs parcs protégés à la faune et à la flore exceptionnelles.

MASOALA 3500 km2 à l’Est

MAKIRA 3720 km2 à l’Ouest

RADONBRO à 15 km de Maroantsetra de 3000 hectares

Maroantsetra Cards

MASOALA,

là où la mer rencontre la forêt.

Le parc Masoala a été créé en 1997. La date de création semble un peu tardive car beaucoup d’espèces de faune et de flore ont déjà disparu depuis l'arrivée de l’homme. Cette forêt dense et riche est inscrite depuis 2007 parmi le patrimoine mondial de l’UNESCO.Le parc Masoala est l’une des plus grande surface protégée de Madagascar avec 235.000 ha, dont 2300 km2 de parc terrestre et 100 km2 de parc marin.

Le parc abrite 15 variétés différentes de lémuriens, 102 espèces d’oiseaux et 300 espèces de poissons. Ce parc est le paradis pour les chercheurs et les amoureux de la nature. Visiter le parc, c’est aussi visiter le milieu de vie de ces espèces exceptionnelles. Voici les espèces les plus rares au monde que vous pouvez découvrir pendant votre aventure au beau milieu de la forêt :

Uroplatus

Un reptile au teint camouflage et à la queue plate que vous risquez de confondre avec des feuilles.

Le vari roux

Un lémurien doté d’une couleur roux châtain qui vire en noir sur la queue et l’extrémité des membres ainsi qu’une tâche blanche sur la nuque. Ils aiment rester au bout des arbres que les rencontrer de près sont difficiles. Mais ils sont tellement bruyants que vous ne pouvez pas rater leurs présences.

La grenouille tomate

Une grenouille assez timide et craintive, elle se cache souvent sous les souches ou les feuilles mortes. Sa couleur est variée en allant de rouge vif au rouge brique, à l’orange au jaune. D’où son nom Grenouille tomate, et c’est ce qui la rend unique.

Effraie de Soumagne:

Un hibou au plumage roux-orangé, c’est un animal nocturne.

Eurycère de prévost

Un oiseau au plumage bicolore noir et roux, avec une caractéristique unique: son bec bleu. Ils sont souvent remarqués pendant la nidification. C’est un oiseau arboricole très discret et le voir est très difficile. Par contre, vous allez les remarquer plus souvent pendant la nidification.

Le serpentaire de Madagascar ou Firasabé de Madagascar

Un aigle de petite taille, un prédateur puisqu’il se nourrit des petites et de grandes espèces comme le lémurien. C’est un animal prudent et insaisissable qui se déplace rarement.

Aye-aye nocturne

Dans la famille lemurien, il est très discret et a un caractère physique très différent de ces congénères : oreille de chauve-souris, yeux de hibou, incisives de rongeur, main de singe et queue d’écureuil. Son physique fait peur, mais il reste un animal rare, nocturne et très agile qui mérite d’être découvert.

ANTONGIL bay

La plus vaste baie de Madagascar avec 60 km de long et 30 km de large, abrite le Nosy Mangabe. Avec une eau chaude bleu turquoise et avec un peu de chance vous pouvez rencontrer des baleines à bosse de juillet à septembre. Les baleines viennent pour se reproduire et pour mettre bas des baleineaux. Ce sera un spectacle inédit de baleines.

Whale tail

The island of NOSY MANGABE MAROANTSETRA

A 5 km au sud de la ville de Maroantsetra, dans le parc Masoala, vous avez une île paradisiaque et très paisible. Elle se trouve au cœur de la baie d’Antongil, dotée de trois forêts. Aussi calme que le grand parc Masoala, elle renferme 5 espèces de lémuriens, 39 espèces d’oiseaux ainsi que des espèces de reptiles. Une plage propre, reposante et paradisiaque fait le bonheur des aventuriers. Les rochers y laissent encore apparaître les graffitis marquant le passage des hollandais.

baie d'antongil